Rencontre entre Sonko et Lansana Gagny : Moustapha Diakhaté décèle un ‘‘problème’’

Moustapha Diakhaté, ancien président du groupe parlementaire BBY

Ousmane Sonko et Lansana Gagny Sakho, Dg de l’Onas, vont se voir le vendredi prochain pour parler du plan décennal de lutte contre les inondations. Mais, pour Moustapha Diakhaté, une telle chose n’est pas prévu par les textes. Il explique pourquoi, dans cette tribune que nous vous proposons.

«Relations entre les pouvoirs exécutif et législatif : une rencontre de travail entre un directeur et un député n’est pas prévue par le règlement intérieur de l’assemblée nationale.

CHOISI POUR VOUS:
3e mandat - Mame Mbaye Niang: "Ce que dit Aymérou Gningue n'engage que lui"

Dans le cadre sa mission du contrôle de l’action du gouvernement et en vertu du régime de la séparation des pouvoirs, un député, pris individuellement,  ne peut interroger qu’un ministre selon les trois modes de saisine que sont : les questions d’actualités,  les questions écrites et les questions orales.

Ces questions  doivent être, au préalable, déposées à la Présidence de l’Assemblée nationale qui se charge, à son tour, de les transmettre au Ministre chargé des relations avec les Institutions. Elles ne sont adressées qu’aux seuls membres du gouvernement.

CHOISI POUR VOUS:
« C’est Ousmane Sonko qui incarne la posture d'opposant au Sénégal »

Etant représentant de la nation, un Elu de la République, le député doit, constamment, avoir à l’esprit le respect du Règlement intérieur dans ses initiatives et actions parlementaires.»

igfm

« BOKK GUÈL »: Le policier El Capo accusé d'avoir fait emprisonner Latyr Mbaye à une peine de 10 ans