Mercato : Liverpool prépare sa révolution avec une probable arrivée d’Ismaïla Sarr

Sadio Mané en duel contre Ismaila Sarr

Sacrés champions d’Angleterre, les Reds vont pouvoir se concentrer désormais sur le mercato. Et les pensionnaires d’Anfield ont les idées bien claires sur le sujet.

 

 

Une si longue attente. Depuis 1990, les supporters de Liverpool patientaient en attendant que le club de la Mersey remporte à nouveau un titre de champion d’Angleterre. Et leur patience a été enfin récompensée en 2020 puisque l’équipe chapeautée par Jürgen Klopp a remporté l’édition 2020 de la Premier League. Trente ans après, le LFC l’a donc fait. Si les pensionnaires d’Anfield sont encore sur leur nuage, ils pensent aussi à la suite. Et la suite, ce sera le marché des transferts. Cet été, il devrait y avoir du mouvement chez les Reds. Car même si on dit souvent qu’on ne change pas une équipe qui gagne, Liverpool devrait apporter des retouches.

 

 

Compenser les départs

 

 

Tout d’abord, certains éléments ont quitté le navire. Adam Lallana, en fin de contrat, a signé à Brighton pendant que Dejan Lovren a embarqué pour le Zenit Saint-Pétersbourg. D’autres seconds couteaux pourraient prendre la poudre d’escampette durant cette intersaison. Joker de luxe, Divock Origi ne sera vraisemblablement pas retenu, lui qui intéresse notamment Aston Villa. Sous contrat jusqu’en 2023, Xherdan Shaqiri n’entre plus dans les plans du club. Même chose pour le malheureux Loris Karius, Marko Grujic, Harry Wilson, Ben Woodburn ou encore Yasser Larouci. Si le LFC doit gérer ces éléments, qui sont plus des seconds couteaux voire des placardisés, il doit aussi s’occuper des arrivées probables.

CHOISI POUR VOUS:
Football Championnats Européens : Le programme du jour Heure en GMT

 

 

Ainsi, les Reds vont chercher à recruter un défenseur central pour venir compenser le départ de Lovren, mais aussi se renforcer et apporter de la concurrence dans un secteur de jeu où Virgil van Dijk est indiscutable. Plusieurs pistes sont ainsi suivies par les Anglais. Des Anglais qui lorgneraient du côté de la Liga, où Aïssa Mandi (Betis) et Diego Carlos (Séville) plaisent. En Allemagne, Ozan Kabak (Schalke 04) a un profil qui séduit beaucoup Jürgen Klopp. Le Turc âgé de 20 ans est sous contrat jusqu’en 2024. Mais ce mercredi, Skysports assure que c’est en Angleterre que Liverpool devrait recruter.

CHOISI POUR VOUS:
Ligue 1: Gana Gueye forfait pour le match Reims vs PSG ce dimanche

 

 

Sarr, une des priorités des Reds

 

 

Ainsi, on apprend que l’écurie britannique est très intéressée par Jamal Lewis. Âgé de 22 ans, il évolue à Norwich, où son bail prend fin en 2023. Son prix est estimé à environ 11 millions d’euros. Dans l’entrejeu, le club de la Mersey a jeté son dévolu sur Thiago Alcantara. Libre dans un an, l’Espagnol semble arriver à la fin de son aventure au Bayern Munich. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Karl-Heinz Rummenigge, qui a confié : «Thiago a informé Hasan qu’il aimerait faire quelque chose de nouveau, et c’est ainsi. Vous devez l’accepter. Il a encore un contrat d’un an et s’il tombe d’accord avec un club, ce club devra payer une certaine somme».

 

CHOISI POUR VOUS:
Mercato estival en Europe : Le top 10 des transferts de l'été 2020

 

Si, en Allemagne, on explique qu’aucune offre officielle n’est arrivée, Liverpool est en pole sur ce dossier et devrait accueillir l’ancien du Barça cet été. Enfin, Liverpool devrait passer à l’attaque pour recruter un élément offensif. Encore plus sir Divock Origi s’en allait. Klopp voudrait un joueur qui viendrait renforcer le secteur offensif tout en amenant aussi de la concurrence à son trio Mohamed Salah-Sadio Mané-Roberto Firmino. Et à en croire les informations du Liverpool Echo, Ismaïla Sarr (22 ans) serait suivi de près, surtout depuis la relégation de Watford en Championship. Une affaire que les Reds compteraient bien saisir, eux qui avaient été bluffés par son doublé face à eux le 29 février dernier. Cet été, les Reds comptent bien s’offrir une petite révolution !

« BOKK GUÈL »: Le policier El Capo accusé d'avoir fait emprisonner Latyr Mbaye à une peine de 10 ans