Matches amicaux – Me Augustin Senghor: « Il n’y a pas de raison que les clubs ne libèrent pas les joueurs »

Me Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football

Le président de la Fédération sénégalaise de football Me Augustin Senghor ne pense pas que les clubs vont refuser de libérer les joueurs de l’équipe nationale du Sénégal pour les matchs amicaux prévus pour le mois d’octobre.

Dans un entretien accordé à Le Quotidien, Me Augustin Senghor indique que si toutes les dispositions sont prises, les clubs n’ont pas de raison de ne pas libérer les joueurs. Par ailleurs, Me Senghor soutient que les pays africains sont parmi les moins touchés par la pandémie du Covid-19.

« Pour le moment, on n’a pas eu de retour à ce niveau. Les pré-convocations sont parties. Normalement, si toutes les conditions sont remplies, il n’y a pas de raison que les clubs ne libèrent pas les joueurs. On est dans les dernières semaines des dates Fifa. Mais a priori, je pense qu’à partir du moment où les équipes nationales européennes ont à disposition leurs joueurs et que ces joueurs jouent, il ne doit pas y avoir de problème. Mieux, quand on regarde de près, nos pays sont moins exposés au Covid-19 et si nous donnons les garanties de bien préserver nos joueurs, aussi bien dans la préparation, les entrainements que dans la compétition, il n’y a pas de raison que les clubs refusent de les laisser venir », a indiqué Me Augustin Senghor dans les colonnes de Le Quotidien.

Le Sénégal va jouer deux matches amicaux au début du mois d’octobre. Les Lions vont affronter le Maroc et la Mauritanie.