La France lance un « message de paix au monde musulman »

Arrivée de Macron à la basilique Notre-Dame

Trois personnes ont été tuées ce jeudi dans une basilique en plein cœur de Nice. Une attaque au couteau dont le parquet antiterroriste s’est saisi. Macron s’est rendu sur place.

« N’écoutez pas les voix qui cherchent à attiser la défiance. […] Ne nous laissons pas enfermer dans les outrances d’une minorité de manipulateurs », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, lors de l’examen du budget de son ministère à l’Assemblée nationale.

La France fait face à un climat de colère dans le monde musulman depuis le soutien du président Emmanuel Macron à la publication de caricatures du prophète Mahomet après un attentat islamiste qui a coûté la vie à un enseignant qui les avait montrées à ses élèves.

C’est dans ce contexte, que l’attaque au couteau a fait trois morts ce jeudi dans une basilique en plein cœur de Nice et un vigile du consulat de France à Djeddah (Arabie saoudite) a été blessé à l’arme blanche.