Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la Prévention: « Avec la prochaine ouverture des frontières, des cas importés il y en aura »

Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la Prévention

Le directeur de la Prévention au ministère de la Santé et de l’Action sociale prévient que les cas importés vont se multiplier après l’ouverture des frontières aériennes. 

Les cas importés sont déjà notés sur des vols aériens qui arrivent. Mais ils vont se multiplier dans les semaines à venir. Selon Dr Mamadou Ndiaye, l’essentiel va être de les détecter à temps.

CHOISI POUR VOUS:
Transfert: Sur le départ au PSG, Gana Guèye pisté par Manchester United et Wolverhampton

« C’est tout à fait normal, quand il y a des vols qui arrivent, c’est prévisible. Les cas importés sont des cas avec lesquels il faudra composer, parce qu’avec la prochaine ouverture des frontières, c’est qu’il y en aura. Il faudra seulement prendre les mesures pour pouvoir les détecter à temps, comme on le fait actuellement. En santé publique, si on ne peut pas éviter une chose, on essaie de l’encadrer. On ne peut pas empêcher les Sénégalais de rentrer chez eux, l’essentiel c’est de détecter les cas à temps », a dit Dr Mamadou Ndiaye.

CHOISI POUR VOUS:
Zac Mbao: Deux morts dans un accident impliquant un bus tata de la ligne 51

La réouverture des frontières est prévue pour le 15 juillet 2020.