Déclaration du président de la république : « l’état d’urgence sera levé »

Macky Sall, Président de la République

L’état d’urgence sera levé. La vie devra reprendre son cours normal à partir de ce 1 juillet, 2020. S’il en est ainsi, c’est parce que l’Assemblée nationale n’a pas encore été saisie par l’Exécutif pour proroger cet état d’urgence.

 

Joint au téléphone par iRadio, le président de la Commission des Lois, Seydou Diouf a confirmé cet état de fait. « L’Assemblée nationale ne va pas proroger l’état d’urgence pour la bonne et simple raison qu’elle n’a pas reçu un projet de loi demandant sa prorogation », a-t-il laissé entendre.

CHOISI POUR VOUS:
Les agents de l’ISEG réclament 26 millions d’arriérés de salaires à Diop

 

Le président de la République, qui se prononce d’ailleurs ce soir, à 20 heures, dans une nouvelle adresse à la Nation, pourrait ainsi officialiser la levée de la mesure exceptionnelle qu’il avait instaurée au mois de mars dernier, avant de la proroger à trois reprises, en avril, en mai et en juin.

CHOISI POUR VOUS:
L’homme qui a divulgué les audio de Cissé Lo connu !

 

« Cette autorisation est intervenue dans le cadre de la loi d’habilitation qui en son article 4 stipulait que : ’’l’Etat d’urgence était prorogé d’une période de trois mois à compter de la publication de la loi d’habilitation. Si les trois mois arrivent à terme et qu’il n’y a pas une nouvelle requête, un nouveau projet de loi demandant la prorogation, il n’y a pas également un mécanisme à l’interne à l’assemblée notamment une proposition de loi qui demande cette prorogation, ça veut dire donc que l’Etat d’urgence ne pas être prorogé. Nous sommes arrivés à son terme et que la vie va reprendre normalement son cours », a indiqué Seydou Diouf.

CHOISI POUR VOUS:
Coronavirus : La situation se débloque pour les sénégalais bloqués en Mauritanie

 

Ce soir, le président Macky Sall fera une adresse à la nation dans ce sens. Il est attendu qu’il déclare officiellement la levée de la mesure.