« De salafiste à terroriste, en passant par la caricature ethnique, Sonko a fait l’objet de toutes les formes de diabolisation »

Ousmane sonko, président de “Pastef, les patriotes“

Le coordonnateur de “Pastef, les patriotes“ a évoqué les attaques nombreuses qu’Ousmane Sonko subit dans le milieu politique.

Abass Fall indique que les adversaires politiques ne cessent de chercher à faire porter à Ousmane Sonko des habits de toutes sortes.

Il parle notamment, dans les colonnes de Vox Populi, l’étiquette d’arrogant que lui collent certains adversaires politiques. Abass Fall assure que plus de 700 mille Sénégalais ne suivraient pas un homme arrogant.

« Nos adversaires d’en face lui ont fait porter toutes formes d’habits. De salafiste à terroriste, en passant par la caricature ethnique, le président Ousmane Sonko a fait l’objet de toutes les formes de diabolisation. Ce sont ces mêmes adversaires qui aujourd’hui lui collent les termes d’arrogance et de suffisance. Demain, ils vont nous sortir d’autres éléments de sottises. Mais je peux vous assurer que dans cette entreprise de diabolisation, ils se heurteront toujours au mur de la vérité. Près de 700 000 Sénégalais ne suivraient pas un homme arrogant », a indiqué Abass Fall.