Casamance – 10 ministres et responsables de BBY brûlent Ousmane Sonko: « Il est trop petit pour brûler le Sénégal »

Ousmane sonko, président de “Pastef, les patriotes“

C’est ce qu’on appelle un tir groupe contre Ousmane Sonko. Une dizaine de ministres, anciens ministres et responsables de Benno Bokk Yakaar ont, dans une note, mis en garde Ousmane Sonko par rapport à sa volonté de vouloir jouer avec le feu.

« La soif de pouvoir n’autorise pas tous les excès. À force de jouer avec le feu, Ousmane Sonko finira par se brûler les ailes; car il est trop petit pour brûler le Sénégal.  (…) Le Sénégal demeure notre rempart invincible, une muraille infranchissable contre les extrémismes et les désordres de toutes sortes. Nous avons le devoir d’y veiller, pour le léguer tel quel aux générations futures », ont  écrit plusieurs responsables de Benno Bokk Yaakar

Il s’agit des ministres et anciens ministres Abdoulaye Baldé, Abdoulaye Bibi Baldé, Benoit Sambou, Abdoulaye Badji, Mamadou Lamine Keita, Aminata Assome Diatta, Moussa baldé, Aminata Angélique Manga, Innoncence Ntap Ndiaye et Abdoulaye Diop.

Les dernières sorties d’Ousmane Sonko alors qu’il se trouvait en Casamance ont fini de courroucer ces responsables de Benno Bokk Yaakar de la Casamance.

« En affirmant depuis Ziguinchor que le président Macky Sall et son gouvernement n’aiment pas la Casamance, Ousmane Sonko a encore trop parlé. Or, de par l’expérience humaine, le trop-parler, parce qu’il rime toujours avec dérapage, n’a jamais porté le paler-vrai. (…). Nous, enfants de la belle région naturelle de Casamance, nous nous indignons et exprimons notre désapprobation totale aux aux propos irresponsables, dangereux et immatures de  cet attiseur de braises, aux desseins inavoués. Mais nous ferons face au nom de la Casamance, celle qui travaille pour la paix définitive », ont notamment écrit les signataires de la note.